Partager

Activer l'économie circulaire

Partons à la rencontre des entrepreneurs circulaires.

Bienvenue dans le podcast Activer l’économie circulaire, le podcast où nous partons à la rencontre d’entrepreneurs, de dirigeants ou de porteurs de projets qui activent ce nouveau paradigme pour concilier développement é... En savoir plus
Dernier Épisode
2019-12-3

#36 - Emile Meunier - Avocat

Ép. 36

Pour ce nouvel épisode, je suis parti à la rencontre d’Emile Meunier, Avocat à Paris spécialisé dans les problématiques autour de l’économie circulaire et la mobilité. J’ai découvert Emile sur mon fil Linkedin, à chaque fois, je trouvais un contenu de qualité sur les enjeux règlementaires liés à l’obsolescence programmée par exemple. Voilà pourquoi j’ai fini par le contacter. Résultat, un entretien passionnant avec une personne très impliqué depuis le début de sa carrière sur le sujet.


D’abord, assistant parlementaire, Emile a contribué à l’adaptation dans le droit français des premiers textes européens sur l’économie circulaire, puis a participé à la création de l’Institut National de l’Economie Circulaire en 2013. Ensuite, il co-fonde HOP Halte à l’obsolescence programmée en 2015. Il a notamment participé à la première plainte pour obsolescence programmée contre Apple pour ses iPhone. Cette première mondiale a eu des répercussions dans de nombreux pays et remet en question ouvertement le modèle économique du leader mondial. Depuis, Emile a fondé son propre cabinet et accompagne des entreprises sur ces sujets.


Pendant notre entretien, on a évoqué notamment l’obsolescence programmée avec notamment ses causes :

> le comportement des marques de distributeurs, par exemple, qui pour pouvoir tirer les prix vers le plus bas vont inciter à fabriquer avec le moins de qualité possible.

> notre taux d’équipement est si élevé et étant donné le business model des entreprises, seul le renouvellement des équipements permet au système de continuer. C’est finalement une des origines majeures de ce phénomène dès les années 30 pour soutenir la consommation des masses.

> l’obsolescence logicielle qui créé une forme de dépendance et qui accélère l’obsolescence matérielle artificiellement

> le design des composants, des produits, des business models qui intègre et matérialise l’OP pour permettre aux marques de continuer à croitre.


Emile évoque des signaux encourageants pour sortir de ce paradigme :

> l’arrivée de nombreuses entreprises sur le sujet du reconditionnement à l’image de Recommerce qui fait désormais office de pionnier.

> le redéveloppement des savoir-faire de la réparation à l’image des Repair’Café.


Encore merci Emile pour ton temps et bonne chance pour la prochaine municipale à Paris.


Soutenez-nous et diffusez l’économie circulaire autour de vous en partageant le podcast sur les réseaux sociaux et en mettant la note de 5 étoiles sur iTunes. Vous pouvez les écouter sur Deezer, Spotify, Pippa ou sur votre appli de podcast.

2019-12-3

#36 - Emile Meunier - Avocat

Ép. 36

Pour ce nouvel épisode, je suis parti à la rencontre d’Emile Meunier, Avocat à Paris spécialisé dans les problématiques autour de l’économie circulaire et la mobilité. J’ai découvert Emile sur mon fil Linkedin, à chaque fois, je trouvais un contenu de qualité sur les enjeux règlementaires liés à l’obsolescence programmée par exemple. Voilà pourquoi j’ai fini par le contacter. Résultat, un entretien passionnant avec une personne très impliqué depuis le début de sa carrière sur le sujet.


D’abord, assistant parlementaire, Emile a contribué à l’adaptation dans le droit français des premiers textes européens sur l’économie circulaire, puis a participé à la création de l’Institut National de l’Economie Circulaire en 2013. Ensuite, il co-fonde HOP Halte à l’obsolescence programmée en 2015. Il a notamment participé à la première plainte pour obsolescence programmée contre Apple pour ses iPhone. Cette première mondiale a eu des répercussions dans de nombreux pays et remet en question ouvertement le modèle économique du leader mondial. Depuis, Emile a fondé son propre cabinet et accompagne des entreprises sur ces sujets.


Pendant notre entretien, on a évoqué notamment l’obsolescence programmée avec notamment ses causes :

> le comportement des marques de distributeurs, par exemple, qui pour pouvoir tirer les prix vers le plus bas vont inciter à fabriquer avec le moins de qualité possible.

> notre taux d’équipement est si élevé et étant donné le business model des entreprises, seul le renouvellement des équipements permet au système de continuer. C’est finalement une des origines majeures de ce phénomène dès les années 30 pour soutenir la consommation des masses.

> l’obsolescence logicielle qui créé une forme de dépendance et qui accélère l’obsolescence matérielle artificiellement

> le design des composants, des produits, des business models qui intègre et matérialise l’OP pour permettre aux marques de continuer à croitre.


Emile évoque des signaux encourageants pour sortir de ce paradigme :

> l’arrivée de nombreuses entreprises sur le sujet du reconditionnement à l’image de Recommerce qui fait désormais office de pionnier.

> le redéveloppement des savoir-faire de la réparation à l’image des Repair’Café.


Encore merci Emile pour ton temps et bonne chance pour la prochaine municipale à Paris.


Soutenez-nous et diffusez l’économie circulaire autour de vous en partageant le podcast sur les réseaux sociaux et en mettant la note de 5 étoiles sur iTunes. Vous pouvez les écouter sur Deezer, Spotify, Pippa ou sur votre appli de podcast.

2019-11-19

#35 - Julien Dossier - Quattrolibri

Ép. 35

Dans ce nouvel épisode, j’ai eu le plaisir d’échanger avec Julien Dossier, consultant spécialiste des questions liées aux émissions de CO2 et récent auteur du livre Renaissance Écologique. Paru au printemps dernier, ce livre révèle une excellente histoire mais surtout un outil de compréhension, de réflexions et de projection pour la transition qui doit être la nôtre aujourd’hui. Inspirée d’une fresque du 14ème siècle du peintre Lorenzetti pour la ville de Sienne, cette fresque permet d’ouvrir la discussion et de passer à l’action. Vous apercevez ci-dessous l’Allegorie du bon gouvernement dans laquelle il existe une belle harmonie entre les différents éléments. La profondeur de champ et la minutie des détails permet de multiples interprétations sur une multitude de sujets. D’autant plus que cette fresque a été commandée à une époque ou les textes étaient accessibles seulement à un petit nombre, la culture de l’image était très différente et beaucoup plus fine qu’aujourd’hui paradoxalement.


Retrouvez les images sur le site Activer l'économie circulaire


À travers un livre de grande qualité, bien illustré et didactique, Julien Dossier nous présente une adaptation de la fresque à notre époque et nous invite largement à nous impliquer collectivement. La démarche proposée est très inclusive et accessible pour le plus grand nombre, cela permet notamment de lever l’obstacle récurrent de la complexité qui restreint la volonté d’agir. Assisté par Johann Bertrand D’hy, Julien a fait apparaitre les 24 chantiers nécessaires à la transition.


À une époque ou nous sommes submergés d’images, notamment à travers les réseaux sociaux, le fait de repartir d’un autre cadre avec différents niveaux de lectures permet aussi d’offrir plus de recul, de faire comprendre toutes les imbrications et la portée des choix qui s’offrent encore à nous. Voici un exemple de fresque de Renaissance Écologique lors de l’évènement Food Forum à Nantes en 2017.


Bref, n’hésitez pas à commander le livre Renaissance Écologique chez votre libraire. Merci Julien pour ton temps précieux et cet exposé passionnant, c’est à nous tous désormais de se réapproprier la fresque pour faire les bons choix.


Soutenez-nous et diffusez l’économie circulaire autour de vous en partageant le podcast sur les réseaux sociaux et en mettant la note de 5 étoiles sur iTunes. Vous pouvez les écouter sur Deezer, Spotify, Pippa ou sur votre appli de podcast.

2019-11-7

#34 - Navi Radjou - Innovation frugale

Ép. 34

Pour ce 34ème épisode du podcast Activer l'économie circulaire, je suis partie à la rencontre de Navi Radjou.

Originaire de Pondichéry, Navi partage sa vie entre la France, les États-Unis. Après avoir travaillé pour IBM et Forrester Research, il se dédit depuis une quinzaine d'année à l'enrichissement d'une démarche d'innovation inspirée des pays émergents, le principe de faire plus avec moins.


En Hindi, ce mode de pensée et d'actions orienté optimisation et sobriété, se traduit par JUGAAD, et s'utilise pour qualifier le détournement d'objets ou de situations pour en multiplier les fonctionnalités : un véhicule fabriqué à partir de pièces récupérés, un réfrigérateur en argile qui fonctionne sans électricité, une bouteille de javel qui permet de produire de la lumière après avoir été exposée au soleil.


Ces "systèmes D", sont bien plus que de simples solutions à des petits problèmes du quotidien: Navi base ses travaux de recherche, de formation et d'écriture sur l'application des principes du JUGAAD à l'innovation à impact positif. Des principes qui appliqués au management, au design produit ou encore à la création de modèle économique, permettent de développer des solutions à forts impacts, avec peu de ressources financières, naturelles ou techniques.


Dans cet épisode du podcast, Navi nous parle de son parcours mais aussi de beaucoup d'autres choses: sa peur des arbres en hiver, son enfance en Inde, son expérience avec des acheteurs de grandes multinationales.


Merci Navi pour ton partage et ton travail.


Bonne écoute. Et vous pouvez aussi lire son dernier livre : Le guide de l'innovation frugale

2019-10-22

#33 - Emmanuel Delanoy

Ép. 33

Dans cet épisode, j'ai rencontré Emmanuel Delannoy que j'ai eu l'occasion de rencontrer pour la première fois il y a 3 ans déjà. Après avoir lu ses deux livres, et être intervenue avec lui dans certaines formations, j'ai été plus que ravie de partager le micro avec lui.


Biologiste et manager, Emmanuel a une double casquette avec un parcours aux multiples facettes. Mais que ce soit dans la finance ou les sciences, la nature a souvent été pour lui une source d’inspiration, notamment pour comprendre ou expliquer des choses complexes.

Pour lui le biomimétisme, c'est à dire la manière dont on intègre la nature dans nos processus et notre manière de pensée, est un puissant outil pédagogique mais également un cadre de référence pour réfléchir aux stratégies des organisations.


Pour appliquer et faire vivre le biomimétisme, il a créé l’Institut Inspire, think tank qui réfléchissait à des stratégies qui permettaient de réinscrire le mode de développement humain dans la logique de la biosphère. Pour cela il a travaillé avec des scientifiques, entrepreneurs, économistes, sociologue, écologues…


Il est aujourd'hui conférencier, formateur et consultant notamment auprès avec Pikaia, sur le sujet de la permaéconomie, un concept qu'il introduisait pour la première fois en 2015. Inspiré de la permaculture, ce concept est un cadre de référence et un ensemble de principes qui conviennent pour concevoir et piloter des systèmes de production humain durable.


Inspirés par les dynamiques et principes de systèmes agricoles résilients et durables, la permaéconomie est aujourd'hui appliquée dans de nombreux secteurs comme l'éducation ou l'industrie.


Prenez part à cet échange passionnant, qui réveillera en vous en plus du bon sens, une envie de reconnexion au vivant et de découverte. J'en suis convaincue !

2019-10-9

#32 - Stephan Martinez - Moulinot

Ép. 32

Aujourd'hui, je vous présente un vrai personnage de l'économie circulaire en France. En effet, j'ai eu la chance de rencontrer Stephan Martinez, le fondateur de Moulinot, entreprise référence dans la valorisation des biodéchets professionnels, notamment pour le secteur de la restauration. Issu d'une lignée de restaurateurs, Stefan a été prof de tennis puis ouvert plusieurs brasseries dans Paris. Jusqu'au jour ou il s'est posé la question de ce que devenait ses biodéchets.


S'ensuivent alors de nombreuses expérimentations d'abord dans sa cave puis du côté de la rue Montorgueuil à Paris. C'est là ou Stephan va prouver qu'on peut valoriser à grande échelle les déchets des restaurateurs. Les équipes de Moulinot vont ensuite participer à des évènements de grande envergure comme la COP 21 ou encore l'Euro 2016 au point d'apparaitre aujourd'hui comme une référence dans le domaine. L'entreprise dépasse en quelques années les 60 salariés et a encore de très belles ambitions pour les années à venir.


Stephan est un entrepreneur très inspirant, avec des convictions fortes que ce soit pour la place de l'entreprise aujourd'hui ou pour la société. Je vous laisse apprécier son franc-parler et les nombreuses anecdotes sur l'ascension très rapide de Moulinot. J'en profite pour remercier Laurent D. pour la mise en relation. Bonne écoute à vous.


Soutenez-nous et diffusez l’économie circulaire autour de vous en partageant le podcast sur les réseaux sociaux et en mettant la note de 5 étoiles sur iTunes. Vous pouvez les écouter sur Deezer, Spotify, Pippa ou sur votre appli de podcast.

2019-9-26

#31 - Benoit Varin - Recommerce

Ép. 31

Il y en a qui relèvent les challenges et les autres.

À la question, est-ce que vous pouvez prouver que ce que vous dîtes a de l'avenir ? Benoit Varin a répondu oui et s'y est consacré pleinement avec un de ses amis Pierre-Etienne Roinat. En effet, après avoir étudié avec les acteurs du secteur le potentiel du réemploi dans les années 2000, il a lancé Recommerce en 2009, un des leaders français du reconditionnement de smartphone.


La réussite et la qualité de l'expérience offerte par Recommerce est la meilleure preuve que le secteur du réemploi est une excellente opportunité pour optimiser les ressources à disposition et ainsi diminuer l'extraction de nouvelles ressources, créer des emplois grâce à des activités de réparation et de reconditionnement et faciliter l'accès au plus grand nombre à ses produits à des prix plus accessibles.


Benoit évoque aussi son engagement politique à travers la création de l'association Rcube, la Fédération des Acteurs Professionnels du Réemploi, de la Réparation, de la Réduction et de la Réutilisation, qui organise le 21 novembre prochain les Assises du Réemploi ainsi que son expérience en tant que candidat pour le partie EELV aux élections législatives de 2017.


Enfin, Benoit nous promet très bien un code promo à utiliser sur Recommerce, il sera mis sur cette ligne dès qu'on l'aura reçu ;-)


Soutenez-nous et diffusez l’économie circulaire autour de vous en partageant le podcast sur les réseaux sociaux et en mettant la note de 5 étoiles sur iTunes. Vous pouvez les écouter sur Deezer, Spotify, Pippa ou sur votre appli de podcast.

2019-9-3

#30 - Baudoin Vercken - Ecotree

Ép. 30

Pour cet épisode de rentrée, je suis allé rencontrer Baudoin Vercken. Vous serez d'autant plus content de l'entendre que, ça y est, nous avons dans de véritables micros pour réaliser les interviews, la qualité du son est donc bien meilleure.


Voilà quelques années que nous découvrons Ecotree, une entreprise basée en France avec une démarche novatrice, je suis d'autant plus content que c'est une suite très complémentaire à l'épisode #29 avec Nicola Rapetti. En effet, Baudoin nous présente comment Ecotree vous permet à la fois de valoriser les forêts françaises en investissant dans celles-ci, ou plus exactement en achetant des arbres. Ces achats permettent un développement sain des forêts en diversifiant les espèces plantées. D'autant plus qu'Ecotree a choisi de privilégier des techniques de sylviculture qui permettent de concilier la production forestière, la préservation des écosystèmes forestiers, et la biodiversité en général.


Les forêts sont d'autant plus d'actualité que plusieurs études récentes ont souligné qu'elles représentaient la meilleure chance de stocker du carbone et de limiter le dérèglement climatique. Plusieurs pays se sont lancées dans des projets massifs de reforestations aussi bien au Pakistan, en Australie ou encore en Irlande pour en nommer quelques uns. Attention, tout de même d'éviter de tomber dans la réflexion binaire. D'un autre côté, l'été a été désastreux car des millions d'hectares de forêts ont brûlé de la Sibérie à l'Amazonie en passant par les forêts africaines et européennes, relâchant par la même occasion des tonnes de CO2 dans l'atmosphère. On parle même de l'équivalent annuel de la Suède rien que pour le mois de juin pour les feux de Sibérie...


Baudoin nous explique justement l'intérêt de la démarche adoptée par Ecotree et la complexité d'un projet de replantation sain pour éviter les dérives. D'ailleurs, les résultats sont là, contrairement à de nombreux massifs notamment dans l'est de la France ou la mortalité des arbres à cause des canicules répétées a explosé cette année, les forêts gérées par Ecotree n'ont connu aucun problème.


Bref, une fois cet épisode écouté, vous savez qu'il ne vous reste plus qu'à vous rendre sur le site pour vous porter acquéreur des nombreuses offres proposées. Dans la foulée, si ce n'est pas déjà fait, changez votre moteur de recherches pour Ecosia qui a multiplié par 10 son nombre d'installations depuis les incendies en Amazonie. Sachez que si ce moteur de recherches avait 20% des parts de marché mondiales, la reforestation nécessaire pour lutter contre le réchauffement serait financée en 2 ans... à vous de jouer et d'en parler autour de vous.


Soutenez-nous et diffusez l’économie circulaire autour de vous en partageant le podcast sur les réseaux sociaux et en mettant la note de 5 étoiles sur iTunes. Vous pouvez les écouter sur Deezer, Spotify, Pippa ou sur votre appli de podcast.